top of page

L’exploitation artisanale de l’or sous surveillance pour ses impacts ESG, mais...

Updated: Nov 27, 2023

The Building Bridges conference in Geneva aims to align finance with sustainability. Today an interesting presentation might bring some insights to some investors.


Le débat est intéressant et peut éclairer certains investisseurs. La notion d'objectifs durables n'a pas été traitée dans ce débat, alors que celle-ci aurait inspiré plus de réflexions transversales sur la portée des actions.


De mon point de vue, l'importance d'agir pour réduire immédiatement les impacts provenant de l'exploitation minière artisanale n'est pas contestable; cependant l'évolution de ce processus doit se faire dans le sens d'une évolution pour sortir de l'exploitation minière artisanale. Cette sortie se fera en créant d'autres sources de revenus et de métiers aux personnes dépendantes de ce secteur, actuellement sans avenir durable.

Cette sortie dépend également des politiques de développement des pays producteurs, de leurs habilités à développer le secteur secondaire. Si 20 millions de personnes sont encore dépendantes de se moyen de subvenir à leur besoins, alors il est de notre responsabilité de pouvoir participer à leur donner d'autres perspectives pour les générations futures.


N'oublions pas que l'exploitation minière artisanale provient des conséquences de politiques économiques généralement peu abouties impactant les classes de population les plus pauvres. Le maintien de ce type d'extraction a des impacts politiques non négligeables.

Soutenir le secteur de l'exploitation minière artisanale ne peut être que temporaire je l'espère, autant que d'assister à la poursuite de la croissance du volume de métal issu de l'extraction minière.


Nous savons que les objectifs durables tendront à augmenter le cycle de vie des métaux et des matériaux tout en innovant dans de nouvelles solutions. Nous devons nous y préparer et si il y a finance durable, alors celle-ci doit voir plus large, plus loin et plus grand dans son engagement !


Plus largement, la réduction des impacts dans le secteur minier n'est plus du domaine du bienfait régional et de diminution des GES mais plutôt dans la limitation des volumes extraits et dans la réduction du besoin de développer de nouveau gisements en terrain vierge.


La durabilité dans le secteur minier est lié aux objectifs durables de l'Agenda 2030 qui est par ailleurs aussi lié à celui de développer la capacité de transformation sur site, qui induit le développement de l'accès à l'énergie pour de nombreux pays.

(Voir par exemple ODD 7, ODD 12; ODD 13; ODD 15..)


On ne peut pas décorréler les aspects ESG des objectifs durables. Les ODD (Objectif de Développement Durable) de chaque compagnie seront perçu au travers de leurs stratégies d'actions et d'évolution par rapport aux objectifs globaux (cycle de vie des métaux, économie circulaire, recyclage, émissions GES)

Est-ce que le meilleur impact pour le climat ne serait-il pas de réduire ou de renoncer à l'or non recyclé ?

La durabilité passe par des engagements clairs et des objectifs mesurables selon l'Agenda 2030. A titre de provocation mais pour une plus claire compréhension: Est-ce que le meilleur impact pour le climat ne serait-il pas de renoncer à l'or dans la bijouterie par exemple ? ou d'inciter celle-ci à n'utiliser que l'or issu du recyclage (SDG 12).

Nous ne sommes pas dans une optique de développer de nouveaux marchés, mais plutôt de réduire l'extraction provenant de nouveaux gisements.


J'ajouterai que l'or est limité dans ses réserves par ses coûts d'extraction. Les technologies de récupération et de recyclage sont vouées à palier au besoin d'aller en profondeur ou d'ouvrir de nouveau gisement à ciel ouvert.


Liens d'intérêts:

11 views0 comments

コメント


bottom of page