top of page

Un investissement responsable dans les chaînes de valeurs des métaux critiques?

Une vision

Notre approche responsable vise à orienter les flux de capitaux vers des solutions durables impactant les chaînes de valeur des matériaux critiques utiles à l’efficacité énergétique sur le long terme. À cet égard, nous impacterons aussi sur le court-termisme affectant les marchés, les industries, les politiques gouvernementales, tout en débloquant de nouvelles dynamiques et synergies liées à des chaînes d'approvisionnement transparentes et à valeur ajoutée.

LES TROIS DIMENSIONS : RISK-RETURN-IMPACT

Par notre engagement, nous auront un impact positif sur les chaînes d'approvisionnement en métaux critiques tout en cherchant à participer à l'accélération de la transition vers une économie sobre en carbone et économe en ressources naturelles.

La Performance du portefeuille résultera de son positionnement privilégier dans un thème aux objectifs durables, de la qualité du processus de sélection et de suivi des titres, de la structure et de la résilience du portefeuille par une approche adoptant le principe de double matérialité*


* La double matérialité analyse à la fois l’impact des risques ESG sur l’entreprise et l’impact de l’entreprise sur la société.

FONDAMENTAUX

De plus en plus de métaux sont critiques, ce qui demande des solutions adaptées et durables

Depuis 10 ans, l’Europe a publié tous les trois ans (2011, 2014, 2017, 2020) une liste de matériaux critiques. En 2020 la nouvelle liste faisait état de 30 matériaux critiques, une augmentation de plus de 114% par rapport à la première liste. La bauxite, le lithium, le titane et le strontium ont été ajoutés à la liste. Concernant le nickel, la Commission a indiqué « qu'elle surveillera également de près le nickel, au vu des évolutions liées à la croissance de la demande de matières premières pour batteries ».

Le Nickel et le Zinc ont été ajouté récemment à la liste américaine.


En plus des principes fondamentaux de la dépendance aux chaînes d'approvisionnement en matières premières critiques, la crise du COVID-19 a révélé à quelle vitesse et à quel point les chaînes d'approvisionnement mondiales peuvent être perturbées. La nécessité de diversifier ses fournisseurs et de gérer les risques associés deviennent prédominant.

L'électrification implique un changement dans les chaînes d'approvisionnement qui nécessitent d'intégrer de nouvelles technologies basées sur des solutions électriques et magnétiques.

Selon McKinsey et sur la base des plans d'accumulation annoncés, nous prévoyons une multiplication par 20 de la capacité de production de batteries en Europe à 965 GWh d'ici 2030.

SDG, Scope 3 et SFDR article 8, 9 sont parmi les ingrédients de la transparence

La finance durable est en marche et le devoir de divulgation permet de mieux en mieux d’analyser et de différencier les acteurs du marché. Au niveau du gestionnaire d’actifs notre produit s’intégrera au nouvel ensemble de règles de l'UE sur la divulgation de la finance durable qui est entré en vigueur cette année et obligeant la révélation les différents niveaux d'intégration de la durabilité et l'orientation de chaque stratégie d'investissement. D’autre parts, les avancées dans des ‘reporting’ de plus en plus standardisés et efficaces sont promis à améliorer les mesures (KPIs) quantifiables et comparables entre les sociétés.


La transparence pour toutes les parties prenantes : Un puissant levier marketing !

Les consommateurs sont également avertis et informé du rôle croissant des métaux dans leur vie de tous les jours. La popularisation du thème des métaux rares ou critiques est croissant conduisant à la nécessité d’informer les consommateurs et de trouver des solutions durables. Aucun produit ne se vendra dans le futur sans un label mentionnant ses impacts. Circuits courts, réutilisation, recyclage, substitutions engendrent autant de solutions que d’opportunités d’investissement.


Engagement ESG se trouve dans des solutions durables et dans la transparence

L’approche ESG sur la chaine de valeur est essentielle. Le monde moderne ne s’écartera pas des besoins technologiques utiles à la transition énergétique, la mobilité électrique ou le développement de matériaux efficients et économes en énergie.

La transparence des chaines logistique et la validation ou le contrôle permanent des provenances et des circuits de transformation seront développés à plus grande échelle et toucheront l’ensemble des secteurs.

La science des matériaux a évolué et les recherches pluridisciplinaires permettent aujourd’hui d’optimiser les teneurs de métaux critique utiles pour palier à toute pénurie de ces composants. D’autre part, le cycle de vie des métaux et leur taux de rétention à des échelles nationales apparaissent aujourd’hui de plus en plus importants (et stratégique) pour envisager un recyclage efficace et économique (‘close loop, circular supply chain business opportunities’).


L’univers d’investissement se concentre donc sur les sociétés qui entrent dans ce schéma de responsabilité pour le développement de projets dont l’apport restent adapté à l’évolution technologique et aux perspectives de cycle de vie des métaux tout en se conformant à réduire leurs impacts selon les objectifs de développement durables des Nation Unis (UN SDG ou ODD).

Cet Univers d’investissement est contrôlé périodiquement et le portefeuille est révisé en fonction des résultats ESG, des objectifs durables et de son empreinte carbone.



Les métaux critiques sont un secteur d'investissement pour vous?

  • Oui c'est un secteur dans lequel j'investis

  • Non car je n'ai pas de connaissance dans le domaine

  • Non, aucun intérêt!

  • Je ne connais pas ce secteur d'investissement


Chez ethore SA, nous fournissons un conseil en investissement responsable dans le secteur des matières premières critiques et ses chaînes de valeur
Nos services incluent des analyses approfondies et une notation ESG.
Nous nous engageons à intégrer des critères de matérialité Environnemental, Social et de Gouvernance dans nos processus de conseil en investissement.
Nous sommes signataires de l'UNPRI

Comments


bottom of page